IGNITECH TCIP4 : Paramétrage de base du boitier

Difficulté  3/5 

Opération à effectuer avec ce matériel:

  • Un ordinateur avec le logiciel Ignitech à jour
  • Un câble comme RS232 vers USB
  • De la graisse spécial contact électrique
  • Du nettoyant contact électrique
  • De la toile émeri fine

Vous avez acheter un boitier IGNITECH TCIP4 pour votre Ducati pour remplacer vos deux boitier KOKUSAN d’origine défaillant ou juste pour Upgrader votre allumage et profiter des ses nombreuses options, parfait.

Sachez que ce boitier requiert quand même quelques réglages du boitier et un contrôle / mise à niveau de votre moto pour qu’il fonctionne correctement.

Nous allons développer ça en trois parties:

  • Electricité
  • Allumage
  • Logiciel

Électricité

Alors déjà pour faire simple, vous aller monter un boitier électronique tout neuf qui doit avoir une alimentation et des signaux propre, sur une moto qui à un faisceau électrique de 25 à 30 ans d’âge……et c’est de là que 50% des problèmes vont venir 

Les masses:

Pour commencer il faut avoir des bonnes masse bien conductrices et généralement avec les années celles qui sont dans le faisceau d’origine s’oxydent et n’ont plus assez de pouvoir conducteur et créent des pertes d’information.

Pour y remédier, il faut démonter toutes les masse en rapport avec l’allumage de la moto et les nettoyer avec de la toile émeri, nettoyer vis et filetages où les masses sont fixé et graissé avec de la graisse pour contact électrique.

Je vous les ai noté en rouge toutes les masses à nettoyer/graisser impérativement (faisceau de Monster et Supersport).

 

Le plus et le régulateur:

Alors maintenant on va travailler sur le  de la moto afin qu’il soit bien régulé, car le boitier Ignitech n’aime pas les variations de tension, comme toutes les électroniques moderne.

Donc pour cela l’idéal est de faire le montage d’un régulateur/redresseur de type MOSFET qui régule parfaitement votre tension batterie (du coup vous pourrez même mettre une batterie au lithium).

Le tutoriel sur un tel montage est ici  Circuit de charge avec régulateur MOSFET

Ce qu’il faut savoir, c’est le  qui alimente votre boitier et les bobines passe par le commodo de droite (le « ON/OFF ») et que souvent avec l’âge ce dernier est oxydé ou bien abimé et ne laisse plus passer correctement les 12,5V.

Il est souvent nécessaire de l’ouvrir puis le nettoyer correctement (toiler les piste en cuivre puis les graisser) voir même d’en mettre un neuf.

 

Les connecteurs:

Voilà on y voit plus clair, maintenant deux solution, nettoyer les connecteurs existant ou refaire un faisceau allumage propre avec des connecteurs étanche.

Donc pour la première solution, il va falloir Nettoyer et refermer les contacts des connecteurs qui iront se brancher sur le boitier IGNITECH.

Je vous les ai noté en rouge tous les connecteurs concerné.

 

Pour la deuxième solution je refais dans 90% des cas les deux bout de faisceau bobines / Ignitech et capteurs d’allumage / Ignitech avec des connecteurs étanche SuperSeal AMP, comme ça plus de soucis de mauvais contact entre tout ce petit monde.


Allumage

Les capteurs:

D’origine, les capteurs d’allumage « pick-up » (référence: P08) neufs sur les Ducati à carbus sont très juste en performances pour déclencher le TCPI4.

De plus, la plupart d’entre eux ont déjà une vingtaine d’années quand le TCIP4 est installé.

C’est donc une source de problèmes potentiels à vérifier, même si leur test est OK (mesure de résistance).

Pour pallier ce problème potentiel, il faut :

  • Diminuer l’entrefer entre capteurs et volant moteur, généralement 0,7mm d’origine, le mettre à 0,4 / 0,5mm
  • Installer des capteurs neufs et de conception plus récente qui améliorent la tension de sortie de 10% par rapport aux capteurs d’origine.

L’étincelle:

Concernant les bobines, commencer avec celles d’origines avant de les changer.

Concernant les fils et les capuchons anti parasite, il faut du non résistif.

Pour les bougies par contre elles doivent être résistive (le R dans la référence NGK signifie résistif).

  • DCPR8E ou DCPR8EIX pour les moteurs type origine
  • DCPR9E ou DCPR9EIX pour les moteurs haute compression

Logiciel

Passons maintenant au logiciel de votre boitier TCIP4 

Vous avez donc installé votre boitier avec succès, maintenant avant démarrer il faut contrôler les paramètres qu’il y a dans le boitier.

Pour commencer il va falloir se connecter au boitier  Se connecter au boitier Ignitech TCIP4

Ensuite chargez la courbe que vous voulez  Exporter et importer ses paramètres

Une fois connecter on va figer deux paramètre important afin d’éviter au TCIP4 de travailler constamment à déterminer qui est quoi et donc d’éviter les calculs inutile au boitier. Allez dans l’onglet « Bike » et dans l’ordre:

  • Essayez de démarrer, si la moto ne démarre pas allez dans l’onglet « Bike », il va falloir inverser les capteurs d’allumage entre le cylindre avant et l’arrière, pour cela il faut cocher la case « Pickup interchange (pin 9 and 20) » et elle démarrera.
  • Ensuite il va falloir indiquer au boitier la polarité des capteurs (« Polarity of pick-up 1/2 ») dans l’onglet « Bike », puis on va passer les deux capteurs d’allumage sur « Minus » et si elle ne démarre pas sur « Plus ».

 

Voilà en espérant que cela vous aide dans la mise en œuvre de votre boitier IGNITECH TCIP4

 

 

Évaluer ce tuto !