La Ducati Monster du Desmodue Garage

Pourquoi un 900 Monster de 1995 ?

Parce que c’est la moto qui me faisait rêver depuis sa sortie en 1993…….

La primo série pour moi celle qui a ouvert la ligne et légende intemporelle dans le monde moto.

A sa sortie la Monster avait tout pour être bien, il fallait juste « corriger » ses petites imperfection de jeunesse.

Je souhaitait donc une moto qui gommait tout ses imperfections……

Seulement de fils en aiguilles elle s’est retrouvée complètement upgrader de partout…..


Les photos  

La voici maintenant avec ce beau jaune « Giallo Bruciato » des DUCATI 1000 Sport Classic.

En plus de dix ans de travail et de recherche de pièces elle est passé par de nombreuse phase esthétique / évolution moteur et châssis.


La partie-cycle du Monster

Tout a été fait pour avoir une moto qui aille à l’essentiel, une tenue de route de haut vol et un freinage plus qu’efficace.

Un processus de recherche et achat de pièces qui a été très long et plein de rebondissement, mais l’équipement est à la hauteur du résultat escompté.

 

  • Fourche Showa de 900SS FE anodisé noir avec cartouches Andreani
  • Tés de fourche AEM taillé masse
  • Cadre d’origine renforcé par ajout d’un tube à la colonne de direction
  • Disques brembo 320 ORO
  • Roues cinq branches OZ forgées
  • Compteur/compte-tour Motogadget
  • Guidon ABM
  • Maître cylindre de frein Performance technology PR19
  • Maître cylindre d’embrayage Performance technology PR16
  • Maître cylindre de frein arrière DIscacciati PR13
  • Étriers de freins avant Discacciati 4 pistons 32/34
  • Étriers de frein arrière Discacciati 4 pistons
  • Durites aviation Held sur mesure noir
  • Pattes de phare LSL extra short
  • Embouts de guidon STM
  • Garde boue avant 888 racing
  • Cache latéraux DP carbone
  • Amortisseur Wilber sur mesure
  • Commandes reculées Style&Performence
  • Amortisseur de direction Matris

Le moteur 

Le moteur était fatigué, il lui fallait donc une réfection et un upgrade digne de ce nom.

Tant qu’à faire, il a reçu tout ce qu’il faut pour être un moteur parfait pour la « route » mais avec un énorme caractère.

 

  • Vilebrequin allégé et équilibré
  • Bielle Carrillo
  • Volant moteur d’origine allégé de 1880 ——–> 800gr
  • Pignoneries alternateur et embrayage allégé
  • Boîte de vitesse de 748
  • Cylindres réalésé et traité Nickasil à 944cc avec pistons Pistal Racing HC
  • Culasses grosses soupapes avec conduits retravaillé et guides de soupapes bronze/manganèse de chez AV&V
  • Arbre à cames de ST2 (calé à 105 de center line au lieu de 112)
  • Poulies de distribution KBike en ergal réglable
  • Carburateur Mikuni TDMR40 avec filtre à air pod KN
  • Ligne d’échappement SilMotor spaguetti
  • Reniflard d’huile gros débit STM avec filtre KN
  • Cloche et disques d’embrayage 48 dents STM
  • Embrayage STM antidribble
  • Récepteur d’embrayage 30mm STM
  • Cache courroies carbone Avia Composi
  • Carter embrayage STM titane
  • Radiateur d’huile SC Project
  • Durite de radiateur d’huile d’Hypermotard 1100

L’électricité 

Le faisceau électrique ne datant pas d’hier avait subit les affre du temps.

Il avait été réparé et partiellement restauré au fil du temps……mais avec le temps il ne tenait plus le coup.

Il a donc été entièrement refait, mais avec des composants du 21ème siècles.

 

  • Boîtier M-Unit blue Motogadget
  • Commodos Mbutton Motogadget
  • Compteur Chronoclassic Motogadget
  • Boitier d’allumage Ignitech V96
  • Shifter Ignitech
  • Capteur IAPS
  • Régulateur de tension Mosfet
  • Bobines d’allumage Dynatek Dyna mini 3 Ohms
  • Batterie Lithium SOLISE
  • Faisceau électrique home made avec le M-Unit blue Motogadget
  • Régulateur Mosfet FH0012