IGNITECH TCIP4 : montage et paramètrage d’un shifter

Difficulté  3/5 

Opération à effectuer avec ce matériel:

  • Un ordinateur avec le logiciel Ignitech
  • Un câble RS232
  • Un shifter à adapter type push
  • Un connecteur deux pôle

On va voir comment passer les rapports comme les MotoGP, avec un shifter à connecter mécaniquement sur la moto et électriquement sur le boîtier IGNITECH.

Contrairement au passage à la volée comme une brute, avec un shifter les vitesses passeront sans débrayer comme du velour, que ce soit à 3000 ou à 9000 tr/mn.


Choisir son capteur

Pour un montage du sélecteur traditionnel comme à l’origine (première en bas et tout le reste en haut) il faudra alors un capteur adapté.

Quand on lève le sélecteur pour passer à la vitesse supérieure, cela appuie sur sur la tige de sélecteur pour actionner le petit levier qui permet le passage de vitesse, donc il faudra donc un capteur push pour permettre d’envoyer le signal au boîtier IGNITECH.

Pour le capteur il en existe plein de marque comme Dynojet, Translogic et celui vendu par Ignitech sur leur site que vous pouvez aussi trouver sur Shifter-France.com

Il vous faudra aussi des tiges de différentes longueurs afin de l’ajuster correctement.


Montage du shifter sur la moto

Mécaniquement rien de bien compliqué, juste faire ça proprement, en prenant soin de bien respecter la distance entre les deux axes des rotules comme à l’origine.

N’hésitez pas à raccourcir les tiges vendue car elles sont fileté profondément.

Ensuite il faut brancher les deux fils du capteur sur le boîtier IGNITECH.

Entre le capteur et le boîtier je vous conseille de mettre un connecteur afin de pouvoir le déconnecter pour une raison quelconque.

Dans l’idéal prenez donc un AMP superseal 2 pôle, on en trouve partout  GOOGLE EST TON AMI

Ceci fait il faut donc brancher les deux fils comme ci-dessous sur le schéma

  • Pin 8 que le boîtier va gérer
  • Pin 14 qui est le négatif du boîtier

 


Programmation des paramètres dans le boîtier

alors là on rentre dans le sujet paramètrage du boîtier 

Il va falloir se connecter au TCIP4 comme dans ce précédent tutoriel  Se connecter au boîtier IGNITECH

Une fois connecter il faut aller dans l’onglet MISCELLANEOUS et le bloc qui va nous intéresser ici Multifunction input 1

Dans ce bloc il faut cocher Quickshift puis définir les temps de coupure d’allumage et de répétition.

 

QUICKSHIFT TIME

C’est la durée de la coupure qui va soulager la boîte et permettre au pignons de se mouvoir.

La charge moteur reprend juste quand il faut.

Par incrément de 10 millisecondes pour la V88 et 5 millisecondes pour la V96.

Commencer à 85ms puis affiner

QUICKSHIFT DELAY

C’est une durée minimum du passage entre deux rapport.

Cela évite aussi d’abimer la boîte de vitesse en doublant accidentellement le mouvement de passage de vitesse.

Commencer à 600ms puis affiner

 

Voilà vous pouvez maintenant vous prendre pour un pilote de MotoGP ou WSBK 

 

 

Évaluer ce tuto !